Les 5 questions à se poser avant d’investir.

Partager l’article :
Partager l'article

Source: Article original écrit par Gaelle Haag de Capitana

L’investissement est accessible à toutes si vous êtes bien préparée et nous avons développé une plateforme pour rendre l’accès à l’investissement encore plus simple et adapté à vos besoins. Cependant, comme pour tout, vous augmentez vos chances de succès en étant au clair sur votre situation financière et en vous fixant des objectifs concrets. Voici quelques questions à vous poser avant de vous lancer dans l’investissement.

1. Pourquoi voulez-vous investir ?

Avant de parler rendement, performance ou gain, posez-vous la question de la finalité de cet investissement. Pourquoi investir ? Quel projet futur pourra être réalisé grâce à votre investissement ? A quelle échéance voulez-vous que ce projet se réalise ?

Vous avez du mal à vous projeter ? Vous n’avez pas de projet précis ? Commencez par faire fructifier votre épargne en la protégeant de l’inflation et en préservant ainsi votre pouvoir d’achat. 

2. Combien pouvez-vous investir ?

Avant de commencer à investir, assurez-vous d’avoir votre fonds d’urgence (3 à 6 mois de dépenses “essentielles”), un coussin de sécurité pour les coups durs. 

Une fois votre fonds d’urgence constitué, tout le surplus d’épargne (je dis bien épargne, pas dépenses différées) est investissable.

Vous avez du mal à épargner régulièrement ou aimeriez mieux maîtriser votre budget pour dégager plus ? Il existe pleins de comptes sur les finances personnelles animées par des femmes qui livrent leurs conseils pour bien construire et gérer votre budget. Nous aimons beaucoup le contenu de Ninafinance par exemple,  qui vous aidera à bien gérer vos finances, afin de dégager/augmenter votre capacité d’épargne.

Il vous faut avant tout construire votre budget personnel, déterminer les dépenses essentielles des dépenses plaisir 🤑. Les dépenses essentielles sont les dépenses auxquelles on ne peut pas échapper (loyer, assurances, mutuelles, électricité, etc. ) ces dépenses ne doivent idéalement pas dépasser les 50% (même si selon certaines villes les loyers peuvent rendre cette règle compliquée à réaliser). 30% de vos revenus sont destinés aux dépenses “plaisir”, comme les vacances, les sorties, les hobbies. Enfin, les 20% restant devraient être alloués à l’épargne et à l’investissement.

Téléchargez notre modèle gratuit pour faire le point sur votre budget en quelques minutes 😉

3. Quels risques êtes-vous prête à prendre ?

Votre profil de risque est très important. Il varie en fonction de votre âge (plus âgée, moins de risque sur vos placements), de votre horizon d’investissement (horizon d’investissement plus court, actifs financiers moins exposés au risque) et bien sûr de votre appétence personnelle au risque. Le but n’est pas d’éviter le risque, mais de le gérer et d’exercer ce muscle de tolérance au risque. Le rendement est la rémunération du risque pris.

Une astuce pour vous donner une première idée du risque que vous pourriez vous permettre de prendre pour vos investissements long terme (retraite par exemple) est de déduire votre âge de 100. Cela vous donnera la part d’actions, approximation de la part de risque, que vous pouvez viser dans votre portefeuille. Par exemple, si vous avez 25 ans, vous pourrez investir 75% de votre portefeuille en actions et 25% en obligations si vous investissez pour votre retraite. Si vous avez 60 ans alors votre pourcentage d’actions serait de maximum 40%, pour 60% d’obligations. Cette règle est simpliste, mais vous donne une première base pour guider votre allocation.

Pour rappel, historiquement les actions sont plus risquées, car plus volatiles que les obligations. 

4. Quel est le bon moment pour investir ?

Le meilleur moment pour commencer, c’est aujourd’hui (si votre fonds d’urgence est constitué). N’essayez pas de « timer le marché », c’est-à-dire d’essayer de déterminer le meilleur moment pour rentrer dans le marché. Même les professionnels ne peuvent prédire avec certitude comment les marchés vont se développer sur le court-terme. 

La stratégie la plus robuste sur le long terme c’est d’investir régulièrement et d’être systématique. Cela permet d’investir au travers des cycles de marché. Cela permet également d’acheter plus quand les cours sont bas et moins quand les cours sont hauts et ainsi de « lisser » les prix dans le temps. Cette stratégie s’appelle « dollar cost averaging » ou DCA dans la littérature financière anglaise.

5. Comment voulez-vous investir ?

Le choix de la plateforme est très important, car c’est ce qui va vraiment vous “lancer”. Le critère le plus important pour bien choisir sa plateforme d’investissement est que vous soyez à l’aise avec! Certaines plateformes sont plus intuitives, ergonomiques que d’autres et cela sera différent pour chacune d’entre nous. Il vous faudra comparer les coûts de chacune d’entre elles et faire la chasse aux frais cachés!

Investir toute seule ? 🧐

La plupart des plateformes d’investissement sont en exécution seulement (DIY), cela signifie que vous ne serez pas conseillé et que c’est à vous de construire et gérer votre portefeuille, cela peut-être intimidant lorsque l’on commence. C’est pourquoi, avant de devenir plus à l’aise avec l’investissement, vous pouvez commencer avec des petits montants. E-Toro, Boursorama, Revolut, sont des plateformes assez réputées et faciles pour commencer.

Avant de vous engager, surtout n’hésitez pas à vérifier que la société ne soit pas une plateforme frauduleuse et qu’elle soit bien régulée. Vous pouvez vérifier notamment sur le site de l’AMF pour la France, la CSSF pour le Luxembourg ou la FSMA pour la Belgique.

Si vous ne voulez pas vous lancer seule, certaines plateformes comme Capitana 🌫️ vous accompagnent et investissent pour vous ! 

Déléguer la gestion de ses investissements ? 🧐

Choisir de déléguer sa gestion à des professionnels peut paraître inaccessible et réservé aux plus fortunés. Une gestion déléguée personnalisée est réservé à une clientèle de banque privée ou de gestionnaires de patrimoine. Les banquiers en agence ne sont la plupart du temps pas formés pour conseiller des clients dans les investissements et privilégieront des produits internes qui ne répondent pas forcément à vos besoins.

Il existe une autre solution: choisir une plateforme de gestion déléguée ou pilotée qui vous construira un portefeuille d’investissement aligné avec votre profil de risque et vos objectifs.

Si en plus vous cherchez à investir en accord avec vos valeurs et mesurer l’impact de vos investissements, alors Capitana est la plateforme idéale pour vous accompagner. Capitana ce sont des portefeuilles construits pour vous, un suivi des mesures d’impact qui vous tiennent à coeur et du contenu éducatif pour que vous vous posiez les bonnes questions 😉

Nous espérons que ce petit guide vous a été utile et vous aidera à faire le premier pas ou, si vous investissez déjà, vous permettra de mieux gérer vos investissements.

À propos

Capitana App est une plateforme d’investissement responsable – votre meilleure amie financière (BFF). Nous donnons aux femmes des conseils et des outils qui leur permettent de développer leurs connaissances financières et d’investir de manière durable pour des objectifs à long terme. Capitana propose une gestion de portefeuille inclusive et durable et des formations financières depuis une plateforme 100% digitale, permettant aux femmes d’investir en faisant travailler leur épargne. L’avenir appartient à celles qui investissent tôt.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous tenir informée et sauter le pas de l’investissement !

*Tous les champs sont obligatoires.